130.000 visiteurs ont été attendus du 17 au 20 mars à porte de Versailles (Paris), pour la 41e édition du Salon Mondial du Tourisme, l’événement le plus important en France dédié au tourisme et aux loisirs, qui donne l’occasion aux petits et grands exposants de redoubler les efforts pour attirer des touristes, dans un contexte mondial inlassablement changeant.

Les secteurs du tourisme représentés

Plus de 500 destinations sont représentées, Algarve ou Méditerranée, croisière fluviale ou camping naturiste, escale à Venise ou oenotourisme à Bordeaux: Il y en avait pour tous les gouts car le salon était pendant quatre jours « la plus grande agence de voyages de France », avec des tarifs réduits d’une moyenne de 7% par rapport aux tarifs pratiqués habituellement.
Hormis les Destinations nature qui constituent un salon propre dédié aux nouvelles randonnées, les grandes tendances du tourisme avaient leur place d’honneur au salon, notamment les croisières et les « city breaks » (des petites escapades souvent culturelles dans les grandes villes européennes), sans oublier le tourisme de mémoire.
Côté Tendances et Innovations, un espace mettra en avant la modernité et l’environnement touristique changeant avec une quinzaine de start-up conçues pour aider à « voyager mieux ». A titre d’exemple, on peut citer les sites « Cap Mystère », Tripconnexion, ou Départ demain!

La formation et les langues à l’honneur

Les séjours linguistiques ont tenu cette année une place d’honneur dans le Salon Mondial du tourisme avec 17 intervenants spécialisés et un partenariat avec le magazine Vocable. Un espace « voyages linguistiques » était prévu, en lien avec un pôle « formation », regroupant les écoles et les instituts de formation du tourisme. L’objectif de cet espace n’est autre que de rappeler que si le marché du tourisme a encore beaucoup à développer, il nécessite des profils spécialisés pour le faire, y compris en langues. Que l’on parle de producteurs, de distributeurs, de comparateurs, ou d’éditeurs…Tous les métiers du tourisme reposent désormais sur des profils polyvalents.

Le salon a constitué ainsi une occasion de souligner l’importance de la maîtrise des langues étrangères dans l’apprentissage des métiers du tourisme, mais aussi chez des personnes déjà diplômées et en poste. De ce fait, de nombreux spécialistes des séjours linguistiques étaient présents, notamment Au Pays des Langues, Cap Monde, France Immersion, Home Language International, ou WEP, parmi d’autres, pour faire découvrir une offre variée: Ainsi, cours, volontariat, summer camps, voyages au pair, séjours thématiques en solo ou en famille… Tout type de séjour est possible dans un salon où tous les publics sont visés!

Crédit photo : paysages-et-sites-de-memoire.fr