Localisées à la frontière Américano-Canadienne, les Chutes du Niagara sont un point d’attraction qui attire plus d’une douzaine de millions de visiteurs, chaque année. Avec des chutes bruissantes tombant de 54 mètres de haut, cette destination très prisée des agence de voyage spécialisée usa ,impressionne par sa puissance phénoménale et offre un spectacle saisissant été comme hiver.

Un peu d’histoire…

Pour la petite histoire, les Chutes du Niagara se sont formées 12 000 ans plus tôt, pendant la fonte des glaciers. Progressivement, les roches et le calcaire de l’escarpement du Niagara ont été rongés par les eaux (un mètre par an), tant et si bien qu’elles ont aujourd’hui reculé de 11 km par rapport à leur point d’origine.

La première personne à avoir découvert l’existence des Chutes du Niagara fut le père Louis Hennepin, en 1678. Cependant, à la fin du 19e siècle, certaines âmes se voulant téméraires ont entrepris la descente de cette véritable force de la nature en barils, bateaux ou autres embarcations, sans grand succès. Aussi, l’on se souviendra toujours de la traversée des chutes du Niagara à vélo sur une corde raide par le funambule Blondin. Mais depuis 1912, une loi interdit toute aventure de ce type.

Le site sous toutes ses facettes

En fait, il existe mille façons de contempler les chutes du Niagara. D’abord une excursion dans le Queen Victoria Park permet de planter le décor. Outre un survol du site en hélicoptère, un tunnel creusé sous les chutes offre la possibilité d’apprécier le mur d’eau. Ensuite, il existe également la possibilité de profiter d’une croisière sur le célèbre « Maid of the Midst » pour écouter le bruit fracassant des surpuissantes vagues et contempler des panoramas à couper le souffle. La tour Skylon haute de 236 mètres n’est pas en reste. Equipée d’ascenseurs vitrés, elle permet aux chutes de se révéler sous une autre facette.

Enfin, un téléphérique permet à ceux qui en veulent plus de survoler les bassins.