Les voyages à l’étranger sont parfois difficiles à entreprendre. Ainsi, il est toujours nécessaire d’avoir quelques connaissances concernant la destination. Si vous prévoyez de séjourner au Viêtnam, vous devriez savoir la saison favorable pour découvrir ce pays. Tout d’abord, le climat vietnamien est sous l’influence de la mousson. D’autre part, il varie selon les régions. Pour visiter le nord, par exemple, il serait préférable d’y aller pendant l’hiver. Ce dernier commence en novembre et finit en mai. Pendant cette période, la température varie de 15 à 20 °C, mais le ciel est souvent gris, et le crachin est présent à longueur de temps. Cependant, les nuits sont plus fraîches. N’oubliez donc pas vos vêtements chauds et vos imperméables. Au centre, par contre, il fait beau de février à mai. Les tenues légères sont fortement conseillées. Quant au sud, la meilleure période d’y aller est la saison sèche. Elle va de décembre à avril. Le temps est ensoleillé et il n’y a que peu de pluies.

Les traditions et coutumes vietnamiennes

Le quotidien vietnamien a, depuis longtemps, été modelé par différentes confessions telles que le culte des ancêtres, le bouddhisme, le taoïsme, le christianisme et l’islam. La religion occupe ainsi une place considérable pour les habitants du pays. Pendant vos séjours au Viêtnam, vous remarquerez d’autre part, que les règles de savoir-vivre et coutumières du territoire constituent une richesse culturelle. Tel est le cas concernant la tenue vestimentaire. Durant vos vacances, couvrez-vous toujours les jambes et les épaules. Habillez-vous décemment, surtout dans les lieux de culte. Aussi, n’entrez pas dans une maison où vous n’avez pas été invité. Par contre, si une invitation vous a été dédiée, enlevez vos chaussures avant d’entrer dans la demeure. N’oubliez pas d’apporter un cadeau durant cela. Toutefois, les fleurs, les montres, les couteaux et le savon ne sont pas conseillés. En guise de présent, ces objets sont considérés comme une insulte.

Quelques festivités propres au Viêtnam

La fête du Tet Nguyen Dan ou le nouvel an vietnamien est sans doute la fête la plus importante pour les habitants du pays. Elle est célébrée vers la mi-février, entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps, le jour de pleine lune. Sa célébration se fait en famille. Ainsi, tous les Vietnamiens reviennent dans leurs villages d’origine pour cela. Au cours de votre séjour au Viêtnam, vous pourrez vivre un moment de liesse avec les gens locaux si vous êtes présent sur le territoire le 2 septembre. Il s’agit, en fait, de la fête nationale et de la commémoration de la fondation de la République Démocratique du Viêtnam par Ho Chi Minh en 1945. La fête de la lune ou Tet Trung Thu est, par contre, fêtée le 15è jour du 8è mois lunaire. C’est l’anniversaire de la reddition japonaise. Munis de lanternes, les enfants vont dans les rues pendant cela. Des gâteaux en forme de lune y sont vendus. Cette période est aussi l’époque des fiançailles et des mariages. Votre voyage ne risquera pas d’être ennuyeux.